• 06 03 49 38 57

Avec le ciel pour horizon

Cette grande terrasse plein ciel trop minérale et ventée a été totalement transformée pour un effet "waouh" et beaucoup de plaisir à y vivre.

Dans un style sobre, contemporain et élégant, notre cliente souhaitait des espaces distincts pour profiter du lieu au fil des saisons.

Client  : privé

Date : 2020

Mission complète : conception et suivi de chantier

Surface : 110 m2

Budget hors honoraires : 35 000 € TTC

Techniques : bacs fiberstone, arrosage automatique, menuiserie.

Réalisation grande terrasse
Réalisation grande terrasse

Sur la partie nord de la terrasse, deux jardins sont créés, un jardin d’ombre et un espace lounge.

Le jardin d’ombre, traité comme un tableau est fermé à l’est par un claustra noir sur lequel court une grimpante persistante. Il accueille deux gros bacs plantés d’érables japonais ainsi qu’une végétation de vivaces et d’hortensias Annabelle.

Une arche en bois végétalisée marque le passage vers l’espace lounge.

Cet espace est constitué d’un platelage en caillebotis bois qui recouvre la partie nord de la terrasse gravillonnée et le bac végétalisé. Surélevée d’environ 17 à 18 cm, lovée entre de hauts bacs gris plantés de graminées érigées et deux bacs carrés noirs accueillant des arbustes caducs, cette terrasse de 15m2 permet l’installation confortable du salon de jardin.

 

Sur sa partie sud, un phormium planté dans un large bac gris renforce le sentiment d’intimité de l’espace lounge.

Situé de l’autre côté des transats, un autre phormium en bac sépare l’espace détente du jardin de graminées.

L’espace détente est sobre, le sol est recouvert d’un gazon artificiel doux sous les pieds.

Au sud, dans le jardin de graminées, les lignes végétales plantées en diagonale alternent avec un paillis léger de pouzzolane.

Face à la fenêtre ouest du salon, un pin en bac avec à son pied de légères vivaces sert de point focal.

Deux groupes de 3 bacs hauts circulaires sont plantés de buissons persistants et ponctuent la déambulation sur la terrasse minérale.

Un espace enveloppant est créé de part et d’autre de la fenêtre de la chambre 3 et de la fenêtre ouest du salon.

Enfin, en sortant de la cuisine, deux bacs étroits permettent à une grimpante de courir sur un câble le long du mur sud.

La paroi vitrée de séparation avec la terrasse des voisins reçoit un claustra noir, exacte symétrique de celui installé dans le jardin d’ombre.

 

Réalisation : Eden de Nicolas (ex EDENIUM)

Plantes : pépinière Verte Ligne